La vie mortelle

 
La vie mortelle

violente et pleine de gaffes

mélangée de nos adieux et de nos efforts

forte de nos étourdissements sanguinaires

 

La vie manquée

faite de la folie des anges

de l'ardoise des sans-abris

et de l'odeur des guerres

 

La vie blessée

par la portière des astronautes

survolés par leurs malheurs intensifiants

 

La vie marquée

de rire incubateur

d'excréments sansistirnels

et de voyagements sans lendemain

 

La vie qui bat

qui se bat elle-même

dans les contrées des jours moqueurs

 

Que la vie s'assèche

des potences de nos envies

pour laisser place

à l'amertume sans cimetière

des querelles qui réfléchissent

 

La vie d'ailleurs

dans les merveilles à sorceler

celle qui penche vers le plus beau

des candélâtres d'esquarrel

 

 

juillet 2010