Le cœur des monstres
 

Sentier abattu

Chemin faisant semblant

Poêle de ferraille

Et culte d'instruit

Batailles perdues

Dans les os profonds

Dans les champs magnifiques

Et les cultures dithyrambiques

 

Chemin cassé par la peau des âges

Creusé dans le ravin des évidences

Meurtrifié dans le cœur des monstres

Dans l'assume des équivoxes

Et les agrumes des mal penchés

 

Sentier détruit et découvert

Par le pluriel des ambivalences

Accidenté par soi et les antres

Poussé dans le ciel des épouvantables

 

Sentier qui n'existe plus

Perdu et ensoleillé

Chemin ferraille

Et plustro mantal  


 

août 2013