Les objets à placer

 
Les objets à placer sont ceux de nos existences enflammées
par la douleur des poutres d'escalante.

Ils ont l'ampleur des jours nouveaux

et les éclats des armes d'éranphouste.

 

Que tout se range du côté des rares

pour que revienne à temps

les sensations sensationnelles,

les émotions émotives

et les arbustes de nos journées d'exister.

 

Par le courage et par la force

se forment les colonnes d'investive

pourchassant toujours les requinardes prétentions

des eaux instruites qu'ils ont préchées.

 

Tout pensent-ils leur appartient

en autant que ce sont des choses et des êtres

qui n'ont pas la lance et la faux.

 

Prendront leurs places ceux et celles

qui sauront surgir en constance

de leur petite internomie.

 

Nous serons ceux qui n'auront pas de vie

dans cette vidange nauséabonde.

Notre mouvement nettoiera les étoles plantésistes

et les crachats marchandeurs.

 

Tous les cris de fatatra

se retrouverons en l'air et en bas

sur le cul de ceux qui s'accrochent

et jouissent de la vacuité

d'un jour sans meurtres.

janvier 2010