Mon oeil de toi
 

Par la vue des contrastes
je pus te croire en vie
mais sans gne tu mlances
car ton cri est crevasse

Mle-to donc aux ornires
elles se blaguent en pelletant
des entrises et des traces
de tes pas nonchalants

Prend to plus
Cest encore beau
Cest toujours cris
Cest enfin vrai
 

Mars 2009
 

image Vincent Vibrac