mes poèmes cheaps

 
mes ostis de poèmes cheaps
qui mènent même pas à la vie
à quoi pourraient servir aux morts
des poèmes inimaginés ?

mes criss d’écrits rêvés
qui pensent à l’avenir
au sourire
et au mépris 
qui les veut pour s’en vêtir ?

mes pensées croches et malsaines
qui
retournent et reviennent
que me veut-on sans me vouloir ?

mes entremêlages d'idalation
de mes temps sans libertés
me bousculent dans les entraves
des multimasses de mes enchantes

et quand mes espoirs revisités
des tentatives décrissollantes
revivent et mentent

réalisant dans les motifs de mes envols
que c'est vous qui me trichez
d’être assoiffé de ces écrits
ces raisons qui vous confortent
moi j’y retourne pour m'envoler
des instants vrais de mes soleils

mes poésies inexploitées
dans les merveilles inagréables
demandent sitôt

qu’elles soient
toutes indigestes à la raison

 

mars 2009
 

 

image Vincent Vibrac