Monter à Montréal
 

Monter au-dessus des arrière-pensées du coeur déboulé

perdu dans le placard des différences

 

Élever son oeil pour embrasser les filles des merveilles

les idôlatres du dimanche de plaire

 

Aspirer l'éveil vers le reconnu message

transpiré par l'instinct et mordillé par l'instance

 

Aller au loin mais par en haut

au-dessus des plafonds sans manières

cartonnés des doulouches accueillantes

 

Tirer son propre sort

et découvrir la musique de mes tempes

envies sempiternelles et incroyables

dans le maudit des plats

 

Diriger son soleil

marqué de grâce et de pain

 

Fuir et courir après le vent qui tue

et agencer les merveilles discouristes

dans les pitagores des montagnes

 

Et en haut tout en haut

voir un sentier inaperçu par l'oeil égaré

 

Prendre le temps d'échapper à l'instance

et parcourir ce morceau d'égarement volontaire

 

Éclater d'émotion et découvrir l'achalante

Juin 2015